Un univers suspendu où le temps n’a pas d’heures. Thierry Charton nous raconte en moins de 100 pages,  l’histoire de Julien et de Jeanne. Couple improbable, mais que l’amour rend aveugle et sourd aux regards malveillants des autres. Puis surgit Philippe. Il se sait condamné à mourir. Alors courageusement entre appel mystique et addiction, Philippe choisit sa libre mort. Le trio d’ami  est accueillit dans la campagne de Raphael, une sorte d »ange gardien,  adeptes de Maeterlinck, et  qui assiste impuissant, à la déchéance  de Philippe.
La libre mort, est un livre dédié a Dominique Buzance, ancien libraire de Calédolivres. Une belle âme qui nous a quitté trop vite, lui aussi,   il n’y a pas si longtemps…