Nicolas KURTOVITCH

Nicolas Kurtovitch naît à Nouméa en 1955. Sa famille maternelle est installée en Nouvelle-Calédonie depuis 1843. Par son père, qui a quitté Sarajevo en 1945, ses racines sont également yougoslaves.
Après une scolarité calédonienne, il voyage en Nouvelle-Zélande et en Australie, s’imprègne de ce Pacifique dont il souhaite habiter pleinement la diversité. Puis son cursus universitaire le conduit à Aix-en-Provence de 1977 à 1980. Licencié en géographie, il rentre alors au pays où il enseigne dans un collège de Lifou, l’une des îles de l’archipel calédonien, puis au lycée Do Kamo de Nouméa, dont il est aujourd’hui le directeur.
Son premier recueil de poèmes, Sloboda, paraît en 1973. Il ne cesse ensuite de publier, essentiellement de la poésie et des recueils de nouvelles.
L’écriture théâtrale s’impose plus tardivement dans son parcours, avec notamment Le Sentier Kaawenya, Kalachakra, puis Les dieux sont borgnes, pièce qu’il cosigne avec l’auteur kanak Pierre Gope et qui est jouée en Avignon en 2003 dans une mise en scène d’Yves Borrini, de la compagnie Le Bruit des hommes.
Sa dernière pièce, La Commande, vient d’être créée en scène au centre culturel Tjibaou, dans une mise en scène de Maryse Courbet, également de la compagnie Le Bruit des hommes.
Membre de l’Association des écrivains de Nouvelle-Calédonie et sociétaire de la Société des gens de lettres, Nicolas Kurtovitch est aujourd’hui lu et étudié dans différentes universités du Pacifique sud. Il a été en 2003 lauréat du prix poésie Salon du livre insulaire d’Ouessant avec son recueil de poésie Le piéton du dharma.
pour en savoir plus
http://www.nicolaskurtovitch.net/bio.php

Bibliographie

Récits
Seulement des mots, Ed.de l’auteur, Aix-en-Provence, 1977 (épuisé).

Poésie
Sloboda, Ed.de l’auteur, Nouméa, 1973 (épuisé).
Vision d’Insulaire, Éditions St-Germain-des-Prés, Paris, 1983.
Souffle de la nuit, Éditions St-Germain-des-Prés, Paris, 1985.
L’Arme qui me fera vaincre, Éditions Vent du Sud, Nouméa, 1988 (épuisé).
Homme Montagne, Éditions Guy Chambelland, Paris, 1993.
Assis dans la barque, Éditions Grain de Sable, Nouméa, 1994.
Avec le masque, Éditions Guy Chambelland, Paris, 1997.
Dire le vrai / To Tell the Truth, édition bilingue de 18 poèmes avec Déwé Gorodé, Éditions Grain de Sable, Nouméa, 1999.
On marchera le long du mur, Librairie-Galerie Racine, Paris, 2000.
Poème de la solitude et de l’exil, Association Kalachakra, Nouméa 2001.
Autour Uluru, Éditions Galerie Racine, Paris, 2002. Photos Nicole Kurtovitch
Ode aux pauvres, Association Kalachakra, Nouméa, 2002.
Haïbun de Ouessant, Éditions Les Océaniles et Kalachakra, 2003 Le Piéton du Dharma, Éditions Grain de sable, Nouméa, 2003. Lauréat 2003 du Salon du livre insulaire d’Ouessant.
Le dit du cafard taoïste, Éditions Kalachakra, 2005.
Cette poignée de main, Éditions Les Océaniles et Kalachakra, 2009 Les arbres et les rochers se partagent la montagne, Ed Vent d’ailleurs 2010 Lauréat du Prix Vi Nimö des lycéens en Nouvelle Calédonie 2011

Lauréat du Prix Antonio Viccario de poésie Juin 2008