Deux disques 45 Tours et un 33 Tours enregistrés en Public à la Dolce Vita et produits par « Les Productions Artistiques de Nouméa ». Le 33 Tour s’intitule  » François Ollivaud à la Dolce Vita »

Sic cassettes audios enregistrées dans les studios YAM Productions et EHM ,intitulées :

K7/1 Pour se fendre la gueule. K7/2 Bouchez-vous les zoreilles. K7/3 Yaka les laisser déconner. K7/4 A fond dans la kaillasse. K7/5 Les pastiches de François OLLIVAUD, K7/6 François OLLIVAUD au Grand Chêne

Quatre CD dont un double album qui s’intitulent:

CD-1 « Konsensus ». CD-2 « 30 Ôns de Calédoneries » double album. CD-3 « Les accords du père François ». CD-4  » An 2000 en liberté sur RRB ».

Auteur compositeur des chansons suivantes :

Le ver de Bancoule – C’est toi mon amour – Les zoreils – Le Kanapilou – Caledo rap – Les cibistes Caldoches – La bande à Berger

Yaka les laisser déconner – En Calédonie c’est la crise –

Une trentaine de Sketches que l’on retrouve dans ma discographie + de nombreux textes humoristiques faits à l’occasion d’un anniversaire ou du départ de copains.

Plus de 70 pastiches: Il m’est difficiles de chiffrer le nombre de pastiches faits d’une part pour l’émission « Ollivaud, vache cochon couvé « d’RRB , émission faite chaque Samedi entre Octobre 1999 et Novembre 2000 ( un par semaine) + ceux faits pour mes spectacles.

A NOTER : bien que je ne me produise plus en public je continue à écrire et composer en participant entre autre à l’émission hebdomadaire d’RRB  » Casse pas la tête »


Lexique français-iaai, iaai-français
Daniel Miroux
Alliance Champlain, 2019
Langues, linguistique

Le iaai, langue austronésienne, fait partie du groupe des langues océaniennes. Il est principalement parlé dans l’ile d’Ouvéa, appelée aussi Iaai, située dans l’archipel des Loyauté en Nouvelle-Calédonie.

C’est une langue riche de par sa phonologie et son système vocalique. Elle se caractérise également par l’absence de voyelle nasale et par une expression de la possession la plus développée, des langues kanak.

Dès l’établissement des missionnaires protestants, au milieu du XIXe siècle, la langue iaai a eu sa propre écriture avec la fixation d’une orthographe qui sert encore de référence aujourd’hui. La publication de la Bible, le Tusi Kap, en 1901, marque la diffusion écrite du iaai. À l’époque de très nombreux textes notamment religieux ont été écrits dans la langue.

L’écriture a toutefois subi, depuis, une évolution à la fois par le souci des linguistes de la rendre plus proche de la réalité en doublant, entre autres, les voyelles longues et aussi par la disparition de certaines consonnes dans plusieurs catégories de mots, celles-ci n’étant plus prononcées par les locuteurs, probablement en raison de la proximité de la langue avec le français.

Signe de vitalité, les lecteurs pourront trouver dans ce livre de nombreux mots de création récente liés à la vie quotidienne actuelle.