Alexandre ROSADA

Alexandre Rosada est né en France prés de Bordeaux mais réside depuis 35 ans en Nouvelle Calédonie.
Il est descendant d’une famille d’italiens de père et de mère, venue de la région du nord.
Il est journaliste depuis 1985 et actuellement à France Télévisions.
Son œuvre est composée de 6 ouvrages de nouvelles philosophiques et entretiens journalistiques avec des personnalités politiques ou sociales de la nouvelle Calédonie. Son envie est de transmettre la mémoire des anciens, avec leur joies, leurs blessures et leurs espoirs, pour servir aux jeunes générations intéressées.
Il écrit également des œuvres  engagées empreintes de philosophie, de mythologie et de spiritualité.
Depuis deux ans il publie régulièrement dans des ouvrages collectifs calédoniens,
ou bien en ligne, sur son site web www.rosada.net
A partir de 2021 il réalise ( tournage, montage ) des entretiens vidéo avec les auteurs calédoniens qui sont diffusés sur sa Chaine YT ou sur la page de l’AENC.

Vidéos tournées, montées par l’AUTEUR

Bibliographie

L’AMOUR RÉVÉLÉ
Nouvelles -2021- Écrire en Océanie

Trois textes , avec comme fil conducteur l’Amour.

L’amour-éros, érotique, sexuel, fusionnel…Mais y a aussi l’amour philia, c’est l’amour amitié dont on dit souvent que l’amitié est plus forte que l’amour. Il y a aussi l’amour de l’Autre et de ce qu’il représente d’enrichissement malgré nos différences, on nomme cela l’altérité.  Sans altérité il n’y a pas de relation à l’autre ce qui nous conduit dans une forme de barbarie.  Enfin il y a l’amour blessé, heurté, fracassé après une blessure d’amour, une trahison, une tromperie.  Alors comment aborder cette déchirure, comment continuer à vivre ce déchirement, comment en sortir ? Par le pardon ou par la haine ? Par l’indifférence ou la vengeance ? L’auteur aborde ces thèmes dans le contexte calédonien
où ces question d’amour et d’homosexualité sont tabous parfois mal comprises, ou carrément pas admises.
Dans cet ouvrage l’auteur, au final nous suggère qu’ au-delà des sentiments,  sans amour nous ne sommes rien et que l’Amour révèle ce qu’il y a de plus profond en nous.

 Critique les Nouvelles Calédoniennes Juin 2021


LA MONTAGNE DE LA VÉRITÉ
Conte initiatique – 2011 – Éditions Amalthée

Perdue dans le quotidien de son existence… Sandra est une jeune femme moderne qui n’a pas encore trouvé de sens à sa vie… Les jours se succèdent mais aucune étincelle n’a encore allumé le flambeau de sa destinée… Jusqu’au jour où, l’inaccoutumé vient frapper à sa porte et lui ouvre des chemins jusque-là insoupçonnés. Un étrange messager se présente à elle et lui confie une mission à accomplir : trouver le chemin et la Montagne de la Vérité. En quittant son quotidien et en rompant avec sa routine, Sandra, dans ce voyage, progressera peut-être vers davantage d’authenticité, guidée par ses rencontres, avec Stoûpa le gardien d’un lieu sacré, Silà le serpent, Nidraï le génie, ou encore Thïama le maître de Lumière. Avec ce conte philosophique c’est une histoire de l’Humain épris d’Humanité qui est énoncé. Progressivement c’est l’éternel retour en soi, mais toujours en lien avec des forces transcendantes qui s’opère, afin de faire éclore en volonté et sans obligations, notre propre essence et toutes les dimensions de notre vie.



SORTIR DU DÉSERT
Récit initiatique – 2013 – Éditions Amalthée.

Kassem le guerrier est en route vers la citadelle, se remémorant son voyage de retour depuis les terres de Grande Pureté. Seul désormais, devant se réadapter à la vie quotidienne, il reste pétri de son idéal : don de lui et sacrifice. Il revient transformé, évoluant dans une dimension où il s’enrichit encore davantage au contact de l’Autre. Il va apporter au peuple opprimé, la lumière et la libération par le verbe. Les conversations qu’il va livrer au gré de ses rencontres, seront pour lui autant de conversions, de voyages et d’échanges. Ceux qu’ils croisent errent ; tous épris de bonne volonté, ils tentent de trouver leur liberté perdue et leur autonomie. Tous ces liens créés nous rappellent les valeurs et les vertus de la tolérance, du partage de la parole et de l’amour fraternel. À une époque où individualisme, fanatisme et asservissement font rage, l’exemple de Kassem nous invite à acquérir coeur valeureux et parole juste.

FILS de LUMIERE     éditions Amalthée 2014.

Jibril, jeune guerrier du royaume d’Emba, s’ouvre à la vie. Son avenir sera bientôt de prendre la relève de son oncle, le roi Ciano. Le royaume dont il va hériter est en guerre permanente, depuis la nuit des temps, avec la terre d’Arkan, que mène tyranniquement le cruel comte Arma. Jibril et la fille du comte, Éva, s’aiment d’un amour puissant, mais secret. Jibril se trouve confronté à un terrible dilemme : combattre le comte pour sauver le royaume lui ferait perdre l’amour de sa dulcinée…
Il va devoir gérer ces chocs émotionnels pour donner naissance au Fils de lumière : les esprits des ancêtres et de la tradition l’aideront-ils à atteindre ses objectifs ?



PAROLES DANS L’AIR DU TEMPS Entretiens
Entretiens – 2018 – L’Harmattan.
Ces « paroles dans l’air du temps » se veulent une traversée de ces trajectoires humaines. Père Iréné Wally, homme de foi catholique, Wakolo Pouyé, homme d’honneur et militant politique, ont imprimé leurs traces. Toute une époque lointaine et si proche à la fois. Avec Jean Paul Caillard, fils de pionnier calédonien et Élie Poigoune, fils de pasteur kanak, nous sommes dans le présent et l’avenir. Présent sûr. Avenir incertain. Paroles d’espoir.
(Ci- joint article des Nouvelles Calédoniennes)



SIMON LOUECKHOTE, Ma vérité.
Entretiens  –  2017  L’Harmattan
Simon Loueckhote, Kanak non indépendantiste et ancien sénateur de la République avec une identité culturelle affirmée, est un homme hors du commun. Il méritait que l’on s’arrête un peu sur son parcours d’homme et d’homme politique.
Dans cet ouvrage, au travers de ces entretiens collectés en 2017 à Nouméa, il ouvre son cœur et « parle vrai » sur ses aînés en politique, son expérience de parle
mentaire, sa vision des îles Loyauté et de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie. (Ci-joint article de Télé7NC)



EDMOND CHARTIER, Déporté Résistant

Editions Humanis, 25 juil. 2018 – 142 pages
Dernier déporté de la Grande Guerre vivant en Nouvelle-Calédonie, Edmond Chartier, interviewé par Alexandre Rosada, retrace le douloureux parcours de ceux qui furent internés dans les camps de la mort.  Sa leçon de vie est celle d’un être humain qui n’a pas de haine vis-à-vis de ses bourreaux et qui a réappris à vivre, tout en ayant l’envie inlassable de transmettre aux jeunes d’aujourd’hui le vécu d’hier, afin que cette expérience puisse servir, tant au présent que dans le futur.