Sylvie COQUILLARD

Le recueil Ancrages et clairs envols ouvre à une poésie tantôt intimiste où miroitent des touches quasi impressionnistes, tantôt flamboyante dans une célébration du monde.
Moins leçon à donner que „paroles qui offrent“, les textes de Sylvie Coquillard se déclinent dans un croisement de voix où le „Je

“ singulier fait écho à ce Nous plus universel dans un fonds commun d’émotions et de ressentis.
Au-delà, Ancrages et clairs envols est chant de réconciliation ; réconciliation avec soi-même, avec l’Autre, avec le monde et si la gravité des ancrages se raconte dans la glaise des doutes et des interrogations, c’est pour mieux célébrer une envolée lumineuse et libératrice.

Installée en Nouvelle-Calédonie depuis 1973, Sylvie Coquillard y accomplit toute sa carrière en tant que professeur de Lettres, d’abord en brousse puis à Nouméa. Passionnée de littérature et tout particulièrement de poésie, elle écrit très tôt et n’a pas cessé de se consacrer à l’écriture, inspirée par son vécu insulaire tout comme dans ses références à sa terre de France. Après un premier recueil publié en 2013, Au bord d’Elle, suivront Atlantides (2017) puis l’Âme des écorces (2018). En 2021, elle signe Visages et Paysages du Caillou.
Écrivain public en maisons de quartier où elle est porte-plume des demandeurs de courriers, elle s’est également spécialisée dans la correction relecture de manuscrits.

Bibliographie

Extraits

Dans Parole donnée

Tu es l’Histoire en devenir

Source des ans qui bercent le…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

Les marches du temps

Pour remonter les marches du Temps,
Le temps gâché des heurs…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

Haïti underground

Pourquoi, c’est tombé sur moi ?
Dehors, tout est calme, plus…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

À l’imposteur

Si je signais Poquelin-Molière,
Les femmes seraient-elles écolières…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

Le bout du chemin

Ne jamais abandonner le bout de son chemin

Ne jamais se dire…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

innocence

Mon enfant est né sous une autre étoile
Sous des lunes, qui…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

LE MARCHE DE NOUMEA EN 1960

Au début des années 70, qu’on appelait alors « la belle…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

UN CAMP AU BAGNE DE « LA NOUVELLE » EN 1878

A bord du voilier « Var », un ancien vaisseau de guerre devenu…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

La commande

(...) Bruits des gardes qui, de nouveau, s’agitent derrière…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

Loup Noir

Je revins
dans la peau d’un loup
noir

Ils avaient construit…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

Voici le cercle…

Sur une bouée du navire la Monique disparu corps et biens le…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65

Le Mitard du Camp-Est

Une photo
une photo interdite
de celles que ne publient pas les…
20 janvier 2021/par [email protected]_PM65